Réussir son extérieur grâce au béton désactivé

Classé dans la grande famille des bétons décoratifs, le béton désactivé est activement utilisé par les professionnels et les particuliers pour relever l’esthétique de leurs surfaces extérieures. Il entre ainsi dans la mise en place de plusieurs ouvrages urbains, à l’image des trottoirs ou des rues piétonnes. Dans les maisons, il est utilisé dans la réalisation des allées de jardins, des terrasses, etc. Le choix de ce matériau est dû à plusieurs qualités dont il dispose et qui font sa force principale. Quels sont donc les atouts de ce matériau ?

Les qualités du béton désactivé

Grâce aux multiples propriétés dont il est pourvu, le béton désactivé permet aux utilisateurs de choisir l’aspect de leur dalle, ainsi que la couleur qu’affichera leur surface. Au-delà des qualités visuelles, ce matériau dispose d’autres caractéristiques avantageuses dont :

  • La solidité qui lui permet de faire face aux intempéries avec efficacité ;
  • La possibilité de le réaliser sur tous les types de terrains ;
  • Sa rugosité qui lui permet de rester antidérapant, même lorsqu’il est mouillé.

Mise en œuvre du béton désactivé

Avant l’application du matériau sur le terrain, il faut dans un premier temps effectuer le mélange des différents constituants. Cette procédure est identique à celle d’un béton ordinaire.

Après la mise en place du béton sur l’aire à couvrir, un produit retardateur de prise lui sera appliqué. Il sera ensuite laissé au repos sur une durée allant de 12 à 48 h. Il faudra y faire un nettoyage avec un appareil fonctionnant à haute pression pour mettre à nu les granulats en surface.

Source des images :
https://pxhere.com/fr/photo/1202345

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *