Monter un restaurant en SAS : quels avantages ?

Monter un restaurant en SAS : quels avantages ?

La société par actions simplifiées (SAS) demeure une forme de société très appréciée des entrepreneurs pour sa souplesse de gestion unique en matière de société de capitaux. Cette forme juridique comporte en effet certains avantages propices ou non négligeables pour le lancement d’un projet commercial.. Dans le domaine d’activité de la restauration, lancer son affaire découle souvent d’une envie personnelle avec le souhait de demeurer le principal acteur de cette société. Néanmoins, la SAS doit comporter au minimum deux associés et il est courant d’avoir recours à des personnes proches ou de son entourage pour se lancer dans l’aventure.
Les avantages SAS de ce statut juridique finissent de convaincre beaucoup d’entrepreneurs ou futurs entrepreneurs souhaitant se lancer dans un projet apportant un minimum de sécurité et permettant d’éviter certaines contraintes au moment du lancement de la société.

Les avantages notables de la SAS

Ouvrir un restaurant sous la forme d’une SAS présente de nombreux avantages. Il n’y a tout d’abord pas de capital social minimum requis – simplement 1 euro / actionnaire – ce qui facilite la réunion du budget nécessaire lors de la création. Une grande liberté est offerte pour régir le fonctionnement de la société (aucune obligation légale ne vient formaliser la rédaction des statuts). Les actionnaires disposent de la possibilité d’adapter des statuts à leur convenance pour que le fonctionnement de la société corresponde aux besoins.La SAS offre un statut avantageux pour les dirigeants qui demeurent considérés comme salariés et bénéficient d’avantages sociaux (hormis les droits à l’assurance chômage). Le dirigeant ne paie pas de cotisations sociales et le montant des charges sociales est établi en fonction du traitement de salaire annuel.
Par ailleurs, la responsabilité des actionnaires est limitée aux apports, le nombre d’actionnaires est illimité et la cession de parts sociales simplifiée et facilitée, ce qui offre une grande possibilité de développement à l’entreprise.

Le choix d’une SAS dans le milieu de la restauration

Bien que la SARL soit une forme plus représentée dans le secteur de la restauration, la SAS ne serait pour autant être considérée comme à éviter. L’inconvénient majeur identifié réside dans la complexité à rédiger les statuts du fait de l’absence de cadre juridique propre à ce statut. Ce point négatif pouvant conduire à une augmentation des délais nécessaires pour démarrer son activité.
En effet, lorsque l’on se penche sur les avantages et inconvénients de cette forme juridique, on peut constater qu’elle pourrait s’apparenter à une version améliorée de la SARL. Plus complexe à créer du fait de la nécessité de rédiger et d’adapter les statuts, la SAS permet beaucoup plus de souplesse en termes de gestion et d’organisation.Le statut juridique SAS est souvent réservé à ce que l’on qualifie de grands projets mais il n’en demeure pas moins que les avantages qu’il propose peuvent également favoriser d’autres types de projets même considérés comme plus petits.
La raison toute simple étant que les petites sociétés sont souvent à la recherche d’une certaine souplesse dans un souci de sécurisation de leur projet.Autre argument pour ce qui est du milieu de la restauration : la SAS peut se révéler être une bonne option en particulier lorsque l’on envisage de créer une chaîne de restaurant.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *